L'ART DE LA CONCENTRATION - PIERRE FEUGA

 

ème  livre de la série ‘Un livre par semaine’. Petit livre d’une centaine de pages sur où, quand et comment se concentrer. 

 

“Intentionnellement atteindre l’absence d’intention : alors on a compris.”

CONDITIONS PHYSIQUES 

Quand se concentrer? 

>Il faut trouver un créneau où l’on est sur que l’on ne sera pas dérangé (le matin tôt par exemple). Idéalement il faut que ce créneau soit le même à chaque session. 

 

Où se concentrer?

>Il faut choisir un lieu avec le moins de distractions/stimulations extérieures possibles (visuelles et sonores).

 

Comment se concentrer?

>Il faut être ‘stable (droit sans raideur) et confortable (détendu et sans mollesse), et trouver son centre d’équilibre assis. 

 

POSITIONS

>tête droite

>éviter la raideur du cou en faisant des petites rotations de tête

>lever/baisser le menton  

 

LE SOUFFLE

>Kapâlabhâti ou “clarification du cerveau”

= alternance énergétique d’expirations actives, brèves et même violentes ainsi que d’inspirations passives, environ trois fois plus longue. 

 

>Uijayi ou “celui qui rend victorieux”

= respiration lente et très profonde. Remplir ses poumons à fond puis expirer très progressivement en contractant le corps.

 

OBSTACLES

“Devrait-on s’informer un peu moins de ce qui se passe dans le monde et un peu plus de ce qui se passe en soi?”

Il faut prendre goût à ne ‘rien faire’, qui n’est enfaite pas ne rien faire mais prendre du temps pour clarifier sa pensée. 

 

3 TEMPERAMENTS 

Lequel êtes vous?

 

>”secs”

= exigence intellectuelle/scientifique ; comprendre avant d’agir ; les mots et idées ont plus de sens que les images où les mythes.

 

>”humides”

= sentimentalité, émotivité ; séduit par l’esthétisme, la forme au sens large ; connaitre = aimer.

 

>”réalisations”

= enclins à l’action ; fascinés par l’énergie ; la pratique doit arriver vite après la théorie ; voir, toucher, posséder.

 

>>>Nous sommes tous un mélange de ces trois tempéraments mais il existe en nous une prédominance. 

 

ETAT D’ESPRIT

“Il faut suivre sa résolution d’un coeur recueilli, sans soucis du résultat : le résultat vient de lui même.” – Traité de la Fleur d’or

 

“Vouloir ne penser à rien crée un vide où tout s’engouffre aussitôt : souvenirs projets, resistances et crispations multiples.”

 

LES OBJETS EXTERNES DE LA CONCENTRATION

>Concentration visuelle 

= regard fixe sur un objet mais l’attention est entièrement tournée vers notre dedans (flamme d’une bougie, extrémité du nez…)

 

>Concentration tactile

= oreilles, bulbe rachidien, milieu des sourcils, coeur, nombril, haut du crâne. Chacun des ces objets tactiles est plus ou moins adapté à différents tempéraments. 

 

>Concentration sur le souffle 

= mantra : dans l’hindouisme et le bouddhisme par exemple on appelle mantra une formule condensée d’ une seule syllabe ou d’une série de syllabes, répétée sans cesse avec un certain rythme dans un exercice de médiation où à des fins religieuses.

 

MEDITATION

= Stabilisation assurée et continue du milieu mentale.

 

LA CONCENTRATION DANS LA VIE

“La véritable concentration n’enferme pas, ne réduit pas, n’appauvrit pas l’esprit, elle seule au contraire permet l’épanouissement de l’être et ouvre à la suprême liberté.”

 

“La marche est le meilleur exercice spirituel du monde.”

 

>Petit rappel

N’oublions pas de nous concentrer sur chaque aspect de la vie et de vivre le moment présent (vrai cliché).